• Ton etre m'ensorcelle.

    tes yeux sont telle des etincelles

    tu es mon oxygene.

    Vital a ma survie, tu es ma vie.

    le moindre de tes geste me rapel l'ivresse de tes lettres.

    Ô ma joie est tel quand tu me dit je t'aime

    j'existe, car ta pensée me faire vivre .

    Les rayons du soleil me rechauffe, mais ton amour réchauffe mon coeur .

    La vie n'est plus vie sans ton sourire,

    tout ce que je veux c'est te chérire.


    3 commentaires
  • Ô l'ivresse de vivre tu me la transmise

    Sentiment de bien-etre tu me l'a apprise

    En tes corps et âmes je puis voir la vie renaitre

    Et dans l'eternel je te ferais apparaitre

     

    Comme celle qui est mienne, comme celle qui est belle

    Aphrodite elle-même t'envie monts et merveilles

    Dans tes yeux de rêve l'étincelle sommeil

    Cette pensé m'interpelle car elle est nouvelle

     

    Tu appaise mes moeurs, tu enrichie mon coeur

    Je découvre un autre monde, une autre vie

    ou celle-ci est rythmée de toutes tes envie.

     

    Tel des flots abondan de sentiments, bonheur

    y aie acquis, me transperce, me submerge

    pour qu'enfin tu te libère et que ces flots émergent


    1 commentaire
  • Tu m'as apprit ce qu'etait la vie. Et maintenant une vie sans ton amour, n'est plus une vie, ce n'est qu'une pâle copie.

    Tu es mon rêve, mais tu es bien réel car tu me dis je t'aime . tu es loin de moi, mais aussi tout près, car je te porte dans mon coeur. Tu as chassée la peur avec ton bonheur.

    Qui emplie en moi tes émois. Les poursuit et les detruits.

    Grace a toi je connais le plus beau des sentiments, l'amour et je vis la plus belle des passions Aimer . C'est pour ça que je te donne ce baissé et que je te dis merci de me faire vivre.


    4 commentaires
  • Vivre pour te voir, vivre pour t'aimer

    Mon cœur affamer je te l'ai donné
    Ma pensée obsédante, ne cesse

    Sans cesse de faire vivre la braise.

    Enfin je rêve, tu m'ensorcelle,
    tu chasse mes cauchemars tu es celle

    dont je rêve
    Et que j'aime.

    Celle pour qui je vie, rie et prie.

    Juste pour te dire, je t'aime à la folie.


    votre commentaire
  •  

                            L'est-on ou le devient-on ?

    La société nous marginalise, nous pousse à refouler notre identité

    Nous de naissons pas comme ça, la vie nous forge ainsi

    Ce n'est pas une maladie, c'est juste notre choix de vie

                            L'est-on ou le devient-on ?

    L'exprimez dans le silence ou dans le bruit a des oreilles sourdes ou attentives

    L'exprimez dans le noir de la nuit ou bien dans le jour de la vie

    L'exprimez pour enfin faire reconnaître nos droits et vaincre l'isolement

                            L'est-on ou le devient-on ?

    Ce n'est pas un péché qu'aimer l'être aimé, acceptez, respectez

    Le choix de la personne avec qui on est, même du même sexe

    Le désir d'enfants et d'une famille nous aussi nous l'avons

                            L'est-on ou le devient-on ?

    Là n'est pas la question, mais plutôt si vous vous l'acceptez ainsi

    La Norme n'existe pas, tuez les préjugés, tuez les clichés

    J'ai fais le choix de me reconstruire selon mes propres principes

                            L'acceptez-vous ?     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique